Respecte ta Mer !

Retour d'expérience de l'expo La mer XXL au ParcExpo de Nantes, le 10 juillet 2019




Respecte ta Mer, c'est le slogan de la très imposante et passionnante expo La Mer XXL, qui s’est tenue à Nantes ces dix derniers jours. Des heures et des heures d’exploration, à la rencontre de tout ce que les océans recèlent d’histoire et de rêves, de découvertes, de planctons millénaires, d’algues salvatrices, mais aussi de déchets et de cadavres.


Je sais, c’est cru, mais c’est comme ça. On est, dans cette expo, au carrefour de ce que l’homme sait faire de plus grandiose et à la fois de plus désastreux.


L’avenir, brandi comme un étendard, émerge au fil des halls, immenses scènes d’actualités et de possibles. Verrons-nous demain ces imposants navires collecteurs de déchets mailler les océans ? Verrons-nous se dresser vers le ciel des murs aquarium peuplés de planctons, pour puiser en l’air ce que la terre ici-bas ne peut plus donner ?

Que verrons-nous de tout ce qui est présenté en format XXL, scénarisé du plus classique (une bonne dégustation de galettes aux algues de Ré) au plus digital (la visite virtuelle des chantiers de l’Atlantique), parmi les chemins possibles pour un avenir soutenable ?


La mer détient de fabuleuses potentialités énergétiques pour sauver la planète de ses futures pénuries, nous disent les chercheurs présents, tous pédagogues et enthousiaste, prêts à nous faire rêver si l’on veut bien s’embarquer dans leurs pas. La passion les anime – parfois probablement aussi le doute – et leur énergie me contamine à chaque avancée de stand.


Au fil des tableaux et des exposants, je ressens pourtant les paradoxes d’une mer omniprésente, mais qui ne sent pas cet iode si cher à mes narines bretonnes, à mes neurones, à tout mon être. La mer n’émerge qu’à toutes petites touches d’un bassin de baptêmes de plongée. Dans l’Erdre aussi en contrebas, où s’adonnent les kayakistes et paddlers, ça gazouille à tout va et elle est enfin presque à nous. Si on suit le lit de l’Erdre, à quelques heures de là, enfin, la mer apparaîtra.


C’est celle-là que je veux toucher. Cette expo plus que jamais m’enseigne, si besoin était, que l’on ne respecte que ce que l’on regarde. C’est le credo de NatuRHes.


Pour considérer, il faut regarder et regarder vraiment. C’est vrai des océans, de la mer, des hommes et des femmes de tous les continents. Je garderai en tête le maître mot de cette expo remarquable.


Respecte ta Mer.


Alors, c’est sûr, elle te le rendra…



Armelle Le Pennec – Panagos

CONSULTANTE

 

06 68 72 66 34

  • LinkedIn - White Circle

5 allée du Séquoia

49080 BOUCHEMAINE