top of page

M comme Manager

Dernière mise à jour : 27 juil. 2023



Pour le premier de ces contes d’été, j’aimerais vous parler d’un homme.

Je vais commencer fort en vous présentant le plus grand Manager qu’il m’ait été donné de rencontrer.

Pourtant j’en croise chaque jour, des gens de grand talent, dont le rôle est d’embarquer d’autres gens. Même quand c’est difficile. Même quand chaque jour s’écrit sur une corde raide !

Si j’ai choisi de vous le raconter, c’est qu’il ne joue pas tout à fait dans la même catégorie.


Parlons un peu du phénomène et de ses performances.


Ce qui marque d’abord, c’est son autorité naturelle. Une dinguerie !

Il engage à ses côtés une équipe soudée et des stars de tous les continents, sans jamais redouter la moindre concurrence.

Sur une simple proposition, il rallie à sa cause et dans des projets un peu fous, des talents honorés de l’avoir inspiré.

Il sait aussi partager sa place avec de parfaits inconnus, qui braveront dans son sillage, toute phobie du podium et du regard de l’autre.

Il recrute en direct et sur Instagram. Le contrat de travail se signe sur un claquement de doigt. Ce qui est à vivre dépasse de loin les codes et les lois ordinaires.

Il sait lever une foule, mettre en suspens, nous aligner tous sur un léger mouvement du bras et laisser ensuite chacun s’enjailler follement.

M comme Moment


Il est à l’heure. Toujours.

Avec lui, le Quoi et le Quand sont bien sécurisés. C’est la marque des managers hyper organisés.

Ainsi, le Comment peut être sublimé. C’est là qu’émergera l’expérience augmentée.

Il nous convoque en live : sa salle de réunion est toujours pensée au millimètre près ; ou en visio, car même en crise Covid, sur ses lauriers, il ne s’est pas reposé.

Avec lui, le Avec Qui et Pour Qui ne souffrent pas d’à peu près. Avec qui : les meilleur.e.s. Pour Qui : le reste du monde et les autres à la ronde !

Toujours, il dit ce qu’il fait, ce qu’il vit, ce qu’il vibre, avec Lui ou Elle.

M comme Modèle


Sa carrière a 25 ans, l’âge de notre première rencontre.

Depuis, il n’a cessé de se réinventer.

Pourtant, au début, ce n’était pas gagné.

Ni son image de prime abord, ni sa voix à première écoute, ne semblaient vouloir plaire.

La parole intérieure, plus puissante que tout le reste réuni, a gagné la bataille des doutes et des freins secondaires.

Il est l’incarnation du flow. A mesure que les minutes s’écoulent, pour lui comme pour nous, le temps n’a plus de prise, pas plus que la fatigue.

Il bosse certainement comme un dingue, mais dans ce cas « bosser » ne signifie sans doute plus travailler.

M comme Métier


Entre autres challenges relevés, ce manager hors norme est le roi de l’alliance intergénérations.

Un sondage à main levée permet de le prouver. Il y a là autant de fidèles de la première heure que de gamins par leurs parents invités.

Il met chacun à l’honneur aussi dans son équipe, des plus récents intégrants aux plus anciens compagnons de baroud.

Il embarque sur une note, un souffle, une parole qui traversera les décennies.

Chaque mot est choisi comme une pierre précieuse, pour que le Verbe incessamment voyage.

M comme Message


La mission qu’il se donne, c’est de nous faire rêver.

Espiègle, il propose d’envoyer une énorme dose d’Amour dans l’univers.

Cette proposition joliment indécente n’a pas de religion.

Il dit ça comme un môme, des étoiles dans les yeux.

Pourquoi s’arrêter aux frontières terrestres, quand la puissance opère ?

Cet homme, c’est un peu l’Obi Wan de la poésie.

M comme Magie


A tour de bras et sur tous les tempos, il scande des bravos.

Mais le mot qu’il emploie le plus, celui qu’il prononce à l’infini,

Certainement son mot-ami,

Il le distribue la main sur le cœur.

M comme Merci


Il commence doucement pour ne plus s’arrêter.

Le partage l’électrise. Il ne marche pas, il vole.

Il n’a peur de rien. Pas besoin de mille bodyguards, la foule se fend en deux sur son passage. Pour ceux qui croient, dans cette marée humaine, on dirait bien Moïse.

Il rejoint en courant, de coursives en estrades, les âmes les plus libres mais aux corps empêchés.

C’est lui qui va à eux, partager de la joie et l’essence de son art dans un pur engouement.

M comme Mouvement


C’est une histoire de vibration, de conviction.

Le seul fanatisme, peut-être, que je m’autorise.

J’aimerais, en vrai de vrai, l’acclamer et danser avec lui tous les soirs.

Il confie « J’ai la chance d’avoir conscience de la chance que j’ai ».

A chacune de nos rencontres, c’est aussi ce que je me dis.

J’ai en effet adopté cette maxime de vie,

Ce mantra qui rend fort.

M comme Mentor


Cet homme est un ovni,

Inclassable et solaire.

Son patronyme lui vient d’une famille splendide,

Une trace qu’il honore, vivant et généreux.

M pour Matthieu

Comentarios


bottom of page